fbpx

Paris sportifs, entre monopole et artifices digitaux

Dossier août 2021

Paris sportifs, entre monopole et artifices digitaux

La MDJS dispose d’un monopole sur le pari sportif, alors que la Sorec est le gestionnaire exclusif des courses hippiques lui conférant une exclusivité corollaire de la gestion du pari mutuel. Parallèlement, les bookmakers en ligne attirent de plus en plus de joueurs marocains, grâce à la diversité de leur offre et un taux de retour au joueur plus avantageux. Le cadre légal, interdisant le jeu en dehors de ces deux opérateurs, semble ainsi dépassé par l’évolution digitale du pari.

Le secteur des paris sportifs est particulier au Maroc. Alors que le cadre légal ne comprend aucun texte de loi qui interdit aux citoyens marocains de jouer, ...Retrouvez l'intégralité de l'article dans le Numéro chez votre marchand de journaux Ou achetez la version digitale