fbpx

Détricotage

Enquête décembre 2020

Détricotage

L’Etat comme agent économique, contrairement au privé, n’a pas forcément pour vocation de maximiser son intérêt économique propre mais plutôt d’améliorer les services offerts à la communauté ou d’exploiter des gisements où l’investissement privé n’est pas rentable sur le court terme. C’est du moins une des visions de l’économie publique comme enseignée dans les universités.
La considération de l’Etat comme un homo economicus devant être géré comme une entreprise privée s’est instaurée dans le débat public depuis le début des années 80. Cette vision contestée aussi bien par les faits que par divers courants de la science économique depuis les crises répétées des années 90 et 2000. Ces courants critiquent notamment la dépolitisation des Etats en faveur d’une vision managériale à court terme lourde de conséquences.
C’est d’ailleurs à une sorte de détricotage de l’Etat que l’on assiste depuis l’inflation de la création des Agences. Pourtant, au niveau du débat public, la place du politique comme porteur de sens et représentant des aspirations des citoyens tend à disparaître en faveur de la technocratisation aussi bien dans les discours qu’au niveau des profils qui les portent à la tête de l’Etat. L’absence d’un débat public sur le rôle de l’Etat au Maroc du 21ème siècle est le grand absent de nos médias, au parlement, dans les partis politiques, etc., alors même que beaucoup de décisions majeures sont prises pour justement reconfigurer ce rôle.