fbpx

La presse indépendante, un mal nécessaire !

Édito avril 2021

La presse indépendante, un mal nécessaire !

Ce mois de mars la nouvelle de la fermeture du quotidien Akhbar Al Youm est passée presque inaperçue. Pourtant, c’est un autre symbole de la liberté d’expression qui s’est éteint. Ce quotidien dont le fondateur est emprisonné depuis février 2018 a résisté autant qu’il pouvait, basculant entre espoir et persévérance, et c’est la Covid qui a eu le dernier mot.
Il faut dire que depuis 12 mois la presse professionnelle est sous perfusion. Avec le confinement, les kiosques sont pour la plupart fermés et pour aggraver les choses une baisse des recettes publicitaires de l’ordre de 60% a rendu l’équation économique des media très peu viable. Fort heureusement, l’Etat est venu en sapeur-pompier. ...Retrouvez l'intégralité de l'article dans le Numéro #En_kiosque