fbpx

«ces titres ne sont qu’une part infime du capital»

Enquête avril 2021

«ces titres ne sont qu’une part infime du capital»

Hamad Jouahri, un des plus anciens commissaires aux comptes marocains, et architecte de certaines des plus importantes lois encadrant l’économie nationale, nous rappelle quelques faits historiques, notamment en lien avec l’apparition de titres d’actions en déshérence.

Les actions au porteur sont nombreuses dans les cas de titres en déshérence. Pourquoi selon vous ?

Avant la réforme des Droits des Sociétés et jusqu’en 1997/1998, dès qu’on constituait une société, ...Retrouvez l'intégralité de l'article dans le Numéro #En_kiosque