fbpx

Ahmed Réda Chami

Interview avril 2021

Ahmed Réda Chami

Serial entrepreneur, ancien Ministre, Député, Ambassadeur, le président du CESE se place en défenseur de la démocratie et donne ses recettes à une plus grande influence de son institution, pour un Maroc en croissance.

Votre réaction à chaud à la fermeture d’«Akhbar Al-Yaoum» et sur l’avenir de la presse…
Voir fermer un journal arabophone aussi influent que l’avait été Akhbar Al-Yaoum est triste. C’est un journal qui a beaucoup apporté. Je continue à plaider pour une presse indépendante, rigoureuse, d’investigation… car le rôle de la presse dans la construction d’une démocratie est absolument fondamental. ...Retrouvez l'intégralité de l'article dans le Numéro #En_kiosque