fbpx

Le long et lent chemin d’une loi !

Décryptage mars 2021

Le long et lent chemin d’une loi !

Le processus d’intégration du financement collaboratif est dans sa phase finale. Début février, le projet de loi 15-18 régissant le «crowdfunding» a été adopté, en deuxième lecture, par la Commission finances et développement économique de la Chambre des représentants. Il devrait être publié dans le Bulletin officiel dans les semaines à venir. Mais cela aura pris plus de six ans à cette loi pour faire son bonhomme de chemin. Le projet de loi a été introduit dans le circuit législatif déjà en 2014. En mars 2016, Economie Entreprises Live avait organisé une conférence-débat avec l’appui de l’ambassade américaine à Rabat pour présenter ce nouveau mécanisme de financement, ce qu’il pourrait apporter à l’entreprise marocaine et à l’économie de manière plus globale. Plusieurs parlementaires avaient pris part à cette conférence, actant ainsi l’importance du sujet. Et pourtant il aura fallu cinq ans de débats au Parlement pour que le crowdfunding voie le jour! Aujourd’hui, la mise en place d’un cadre juridique pour cette alternative aux sources de financement traditionnelles permettra non seulement de renforcer l’inclusion financière des jeunes porteurs de projets, mais aussi de canaliser l’épargne collective vers de nouvelles opportunités. Sauf que le Marocain est un rentier par nature et préfère placer son argent sur un compte d’épargne plutôt que de l’investir sur une plateforme. A moins de se convertir en rentier 2.0 dans le crowdfunding immobilier!