fbpx

Tout reste à jouer

Décryptage février 2021

Tout reste à jouer

Au Maroc, le sport est encore un simple jeu. Une perception qui fait obstacle à l’émergence d’une industrie sportive créatrice de valeur. Et les retombées économiques parlent d’elles-mêmes. Malgré ses atouts indéniables, l’industrie du sport ne participe qu’à 1,1% du PIB marocain. S’il est considéré à sa juste valeur et surtout s’il est envisagé comme une industrie à part entière, cette part pourrait être portée à 3% d’après l’AFD.