fbpx

RAM : Plus de postes à la trappe

Décryptage octobre 2020

RAM : Plus de postes à la trappe

Après l’enclenchement du processus de licenciement économique, dans le cadre duquel 140 employés, dont 65 pilotes et commandants de bord, 59 hôtesses et 16 membres du personnel ont perdu leurs emplois, RAM s’apprête à mener une nouvelle vague de licenciements. La compagnie aérienne nationale mènera ce processus dans la filiale Atlas Multiservices (AMS). Cette dernière compte quelque 1.500 salariés, dont 1.100 stewards et hôtesses de l’air. Elle est entièrement détenue par RAM et a pour «principale activité l’intermédiation en matière de recrutement et d’embauche du personnel pour le compte de la compagnie».