fbpx

La chimère des espaces verts

Décryptage août 2020

La chimère des espaces verts

Le Maroc est loin d’atteindre les objectifs d’Aïchi. C’est le constat de la Cour des Comptes qui est revenu sur l’engagement du Maroc de porter, à l’horizon 2020, les superficies des aires protégées terrestres et marines respectivement à 17% et 10% du territoire national. L’instance présidée par Driss Jettou souligne qu’avec 11 parcs nationaux, le Maroc dispose d’une superficie globale de 766.647 hectares d’espaces verts, soit 3,7% de la superficie totale du pays. Des promesses très loin du compte.