fbpx

l’armée aux commandes

Décryptage juillet 2020

l’armée aux commandes

«Il s’agit de former des pilotes paramilitaires avec les devoirs de citoyenneté d’un militaire gradé.».

Ça se précise. Le ras-le-bol face aux grèves répétées des pilotes de la RAM était bien à l’ordre du jour lors du Conseil des ministres, tenu le 6 juillet dernier, sous la présidence du Roi. Le projet de décret, confiant la formation des pilotes de ligne des compagnies aériennes nationales aux académies et bases des Forces royales air, se veut porteur d’efficacité. Il s’agit de former des pilotes de lignes paramilitaires avec les devoirs et obligations de citoyenneté d’un militaire gradé. Et partant en finir avec la surenchère des revendications des pilotes RAM qui mettent en péril la compagnie nationale. Cette mesure aurait été décidée au lendemain des grèves des pilotes en 2018 qui avaient causé l’annulation d’une centaine de vols. Elle aurait depuis fait son chemin pour arriver au Conseil des ministres, pour enfin profiter de la Covid pour être introduite. Un retour au bon vieux temps d’un certain Général Mohammed Kabbaj pour qui la discipline était à pied d’égalité avec la réglementation et les procédures. Rompez !