fbpx

L’AMPL dit niet !

Actualité #212 juillet 2020

L’AMPL dit niet !

 

Un décollage difficile. L’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) récuse le plan de sauvetage proposé par le top management de Royal Air Maroc. «A moyen terme, la reprise du même niveau d’activité, étant prévue pour l’année 2023, nécessite-t-elle de se séparer de son outil de travail en vendant les avions et de sacrifier ses compétences en licenciant son personnel?», s’interroge l’AMPL dans un communiqué. Dans les détails, il s’agit de 858 employés dont 180 pilotes, la réduction de la flotte de 20 avions dont 4 Boeing 787 et l’arrêt momentané de certaines dessertes. Il faut par ailleurs rappeler que la compagnie aérienne entre pourtant dans les critères définis pour procéder à un plan social, accepté par l’Etat pour toute entreprise qui accuserait une perte de 50% de son chiffre d’affaires.   Cependant, cette sortie des pilotes n’est pas anodine à ces heures où la compagnie nationale fait face à la plus grande crise de son histoire. Le PDG, Abdelhamid Addou, manager au leadership fragilisé par des contestations en interne devra très rapidement rassurer l’Etat et le personnel sur sa capacité à faire prendre à la RAM de l’altitude. Il est à noter que le gouvernement dans ce contexte de crise a décidé soutenir la compagnie en débloquant près de 6 milliards de dirhams.