fbpx

 Quand le E-learning montre ses limites !

Actualité #212 juillet 2020

 Quand le E-learning montre ses limites !

 

Le revers de la médaille. Comme un tsunami la crise Covid-19 a laissé beaucoup de victimes derrière elle. Dans ce lot, le secteur de l’éduction demeure présent. Cependant, à la différence de certains secteurs, ce dernier a su trouver une alternative : la formation via les plateformes digitales. «A HEM, et avec l’aide et le support technique de nos nouveaux partenaires canadiens LCI Education, nous avons mis en place un dispositif de cours en ligne utilisant la plateforme professionnelle «Adobe Connect», l’une des meilleures solutions mondiales d’enseignement à distance. Plus de 90% des cours de HEM, tous niveaux confondus, sont, à ce jour, prodigués en ligne et nous en sommes très fiers», explique Yasmine Benamour, DG du groupe HEM dans une interview accordé à #212. Cependant, le constat est que cette alternative a montré ses limites. D’abord la question de l’accès à internet (exclusion numérique) et à l’outil informatique s’est posé avec acuité durant cette crise pandémique, où élèves et étudiants ont dû suivre leurs cours à distance. Ensuite, une large partie de jeunes démunis ou résidant dans des régions reculées ont été exclus de l’enseignement à distance, faute de moyens. Leur seule option, des séances diffusées à la télévision, sans aucune interactivité. En plus, il faut souligner que ces plateformes nécessitent des fonds assez importants. Une charge qui risque de peser à long terme sur les acteurs du secteur. «Ces dispositifs numériques, particulièrement ceux qui sont dédiés à l’enseignement à distance, ont un coût et ils n’étaient pas prévus dans notre budget», soutien Yasmine Benamour.