fbpx

 La FMF tire la sonnette d’alarme

Actualité #212 juillet 2020

 La FMF tire la sonnette d’alarme

 

Les laissés pour compte. Depuis le début de la crise du Covid-19, le Maroc a mis en place une pléthore de mesures de soutien et de relance, comme le confirme la Loi de finances rectificative 2020. Pourtant, le secteur du commerce et de la franchise n’est au cœur d’aucune mesure de relance. Chose que déplore la Fédération Marocaine de la Franchise (FMF). «Le secteur du commerce et de la franchise a enregistré une baisse d’activité pendant cette période de confinement de près de 90% du chiffre d’affaires, voire l’arrêt total de toute activité», a relevé la FMF. Dans ce contexte délétère, la FMF a formulé une série de recommandations pour aider le secteur à se relever, notamment, en gérant la problématique de l’acquittement des loyers par les commerçants en période de fermeture administrative, le paiement et la révision du mode de calcul des taxes locales, l’allègement des critères d’octroi des crédits… Pour rappel, le secteur du commerce et de la franchise emploie près de 2 millions de personnes au Maroc soit près de 14% de la population active du pays. Le secteur du commerce et de la franchise contribue à hauteur de 8% du PIB.