fbpx

Coup de pub

Décryptage mai 2020

Coup de pub

Les effets néfastes du Covid-19 se sont également rabattus sur les investissements publicitaires. Après une bonne performance au premier trimestre de l’année en cours, une chute libre de moins de 27% a été enregistrée fin mars, comparé à la même période un an auparavant. C’est ce qui ressort de l’étude menée par Imperium Media, fournisseur de data dans les métiers du marketing et de la communication, sur les recettes publicitaires. Et c’est le secteur de la presse qui perd le plus de plumes avec une baisse de 62% suivi par la radio (-38%) et l’affichage (-32%). Par contre, la télévision et le digital arrivent à garder la tête hors de l’eau avec des hausses respectives de 6% et 4%.