fbpx

Covid-19, l’heure n’est plus à la dérobade !

Actualité #212 mars 2020

Covid-19, l’heure n’est plus à la dérobade !

 

Pendant que certains annonçaient l’avènement d’une crise économique mondiale plus sévère que celle de 2008 ou encore une guerre mondiale plus meurtrière que les deux premières guerres, le monde est frappé de plein fouet par une crise sanitaire mettant à genoux le système et laissant l’humain dans un véritable vortex d’incertitude. Chacun de nous est ainsi témoin de l’incidence directe et indirecte de la pandémie autant sur le volet économique que social. Entre mesure de confinement, effet de panique, souffrance de plusieurs secteurs et surtout l’imprévisibilité de la situation, le monde est ainsi devenu le théâtre d’un « nouvel ordre de fonctionnement ». Alors au niveau de l’échiquier mondial c’est le déballage des solutions parachutes. En Europe, le gouvernement de la France en marche joue la carte de la proactivité. Le président Emmanuel Macron a décidé de mettre en place une enveloppe de 300 milliards d’euros afin de soutenir l’économie française. De son côté, l’Allemagne a décidé d’injecter des fonds de près de 600 milliards de dollars pour soutenir son économie alors que l’Angleterre a alloué 420 milliards de dollars. Au Maroc, la réponse face à cette situation critique ne sait pas fait attendre ! Le souverain à très rapidement activé un fond de 10 milliards de dirhams censé soutenir l’économie du royaume. Merci à sa Majesté ! Par contre ce ballon d’oxygène arrivera-t-il à satisfaire l’écosystème économique dans sa globalité ? A ce jour se sont plusieurs acteurs de la chaîne économiques qui avancent au ralenti ! Dans le secteur des services par exemple, ce sont des centaines de milliers de personnes qui sont sur la touche. Et le plus souvent se sont des emplois précaires, non déclarés, sans aucune couverture sociale. Alors qu’adviendra de ces personnes ? Cependant, il faut quand même avoir la lucidité de reconnaître l’élan de solidarité qui s’est mis en place suite à la l’appel à contribution au fond de soutien. Ce sont plusieurs grands groupes qui ont manifesté un véritable sentiment patriotique en ces heures qui s’annoncent sombre. L’ensemble des donations se fixe à ce jour à plus de 25 milliards de dirhams. Un montant qui peut gonfler ! C’est en ce sens que le groupe Economie Entreprises invite à travers cette tribune toutes les entreprises à prêter main forte à cette initiative lancée par l’État. L’heure n’est plus aux dérobades et aux faux-fuyants. C’est au tour de tous les opérateurs qui ont profité de l’élan durant les années de croissance du pays de participer à l’effort dicté aujourd’hui par les besoins urgents.