fbpx

La Samir à louer

Décryptage mars 2020

La Samir à louer

Un semblant de solution vient d’être trouvé dans le dossier Samir. Afin de permettre à la raffinerie de fonctionner en attendant la décision finale concernant la vente de ses actifs, le juge-commissaire chargé de la liquidation du raffineur a donné l’autorisation au syndic pour recevoir les offres de gérance libre. L’idée est de «louer» Samir à une société qui versera une redevance au syndic. Actée, la décision n’a pas été du goût des employés qui souhaitaient connaître d’abord l’issue des négociations. Ces dernières, selon des informations exclusives rapportées par EE, seraient sur le point d’aboutir avec le groupe Petron Emirates qui a déjà déposé une caution de 24 millions de dollars adossée à son offre de rachat.