fbpx

Chacun sa Cible

Enquête mars 2020

Chacun sa Cible

Ce ne sont que 5% des clients de la microfinance qui pourraient éventuellement être intéressés par le nouveau programme Intelaka. L’ère est à la méso-finance.

C’est la panique à bord. L’annonce du nouveau programme intégré d’appui et de financement des entreprises a soulevé une inquiétude auprès des professionnels du secteur de la microfinance. La crainte que ce programme grignote des parts du segment du microcrédit a traversé les esprits, comme confié par Youssef Benchekroun, directeur général de la fondation Al Amana, «l’idée nous a effleurés au départ, mais après analyse, on s’est rendu compte que l’inquiétude n’a pas lieu d’être. Notre activité est axée sur les activités génératrices de revenu et les activités vivrières dans des campagnes et des banlieues. Notre cible est différente de celle visée par le nouveau programme». ... Retrouve l'intégralité de l'article dans le Numéro #En_kiosque