fbpx

CFC, une société foncière

Décryptage mars 2020

CFC, une société foncière

La société Regus ne s’installera pas à CFC (Casa Finance City). Le spécialiste des «espaces de travail flexibles» a été obligé de clarifier sa position dans un communiqué suite à l’imbroglio suscité sur la place. En effet, affichant clairement son appétit pour le marché marocain depuis près de 20 ans, la filiale de l’International Work Group (IWG) avait prévu l’ouverture de quatre nouveaux centres d’affaires au royaume, dont un à CFC. Mais Casablanca Finance City Authority (CFCA) ne l’entend pas de cette oreille. Le groupe dirigé par Saïd Ibrahimi s’est empressé de démentir tout projet d’installation de Regus. Une réaction épidermique qui démontre l’enjeu du foncier de cette place qui a perdu de sa superbe suite aux dernières mesures fiscales recommandées par l’Union européenne. Pensée comme une véritable place financière continentale, Casablanca Finance City semble s’accrocher à son patrimoine foncier, au risque de réduire sa perception à une simple société foncière.