fbpx

Trop de communication…

Décryptage février 2020

Trop de communication…

15 ans derrière les barreaux. C’est la peine prononcée à l’encontre de la principale suspecte dans une affaire de vol de montres appartenant au Roi au sein du Palais royal. 14 autres suspects et complices ont été condamnés à des peines de minimum 4 ans. La femme de ménage faisait fondre les montres volées pour revendre la matière première à des boutiques spécialisées dans le commerce de l’or, avant de commencer à les vendre en l’état. Elle était accusée d’avoir dérobé 36 montres de luxe au Souverain. Médiatisée au Maroc, l’affaire a rapidement fait le tour de toutes les rédactions dans le monde, au point de se demander s’il était opportun de communiquer autour d’un épiphénomène qui concerne la vie privée du Roi. A méditer!