fbpx

Zalar Holding a le vent en poupe

Actualité #212 février 2020

Zalar Holding a le vent en poupe

Un financement de plus. Le groupe avicole Zalar Holding a levé près de 490 millions de dirhams en l’espace d’une dizaine de jours, répartis entre deux enveloppes de financements, auprès des bailleurs de fond. La plus récente fut la levée de fond de 25 millions d’euros (4 février), soit 266 millions de dirhams auprès de la Banque européenne d’investissement (BEI), institution de financement de l’Union Européenne. Le second financement remontant à une semaine plus tôt (24 janvier) est celui de la Société financière internationale (SFI) membre du groupe Banque mondiale. Elle a injecté 24 millions de dollars (environ 231,7 millions de dirhams) au profit de Zalar Agri, filiale spécialisée dans la production de fruits et noix. Par ailleurs, il faut souligner que cet intérêt de ces bailleurs de référence à l’endroit de ce groupe marocain n’est pas fortuit. Contacté par Economie Entreprises, Patrick Larrivé, avocat d’affaires et dirigeant du bureau casablancais d’ASAFO&CO révèle que le succès de Zalar Holding auprès de ces structures financières se justifie par trois facteurs importants. Le premier est la crédibilité de l’entreprise en l’occurrence son aptitude à réaliser de manière concrète son cahier de charge. Le deuxième facteur, toujours selon l’avocat d’affaires, concerne l’aspect réaliste et atteignable des projets. Enfin, le modèle de gouvernance de la holding est inspiré des standards internationaux. Le Directeur de la SFI pour la région du Maghreb, Xavier Reille a également confié à EE les raisons de cette action. « Ce financement s’inscrit dans le cadre d’un effort plus large de la SFI pour stimuler le développement de l’agriculture durable du Royaume, qui emploie 37% des Marocains, et aider les producteurs locaux à pénétrer des marchés étrangers à fort potentiel», a-t-il souligné.