fbpx

PPP, le risque à prendre

Dossier février 2020

PPP, le risque à prendre

La structure des projets PPP dans le secteur de la santé reste particulière. Comme le département concerné n’a pas la capacité de s’autofinancer, la rentabilité et le partage des risques constituent un souci majeur pour les partenaires privés.

Les contrats PPP sont opportuns dans la mesure où ils permettent d’optimiser l’allocation des ressources de l’État par la limitation du recours à la dette publique via la mobilisation du financement privé, ainsi que de bénéficier des capacités d’innovation de ce secteur, mais pour mener le projet à bon port, il est impératif d’établir, en amont, les objectifs de performance et l’analyse comparative des autres formes de réalisation. En d’autres termes, l’ensemble des données techniques et analytiques doivent être prédéfinies par la personne publique. Quant au financement, le traitement est différent, puisque contrairement à d’autres services publics qui peuvent s’autofinancer, tels que les péages, par exemple, la santé n’est pas finançable par les usagers.
... Retrouve l'intégralité de l'article dans le Numéro #En_kiosque