fbpx

Financement des TPME AWB maintient le cap!

Entreprises janvier 2020

Financement des TPME AWB maintient le cap!

Après le discours royal, Attijari décide de renforcer son soutien aux TPME. A la suite de quoi le top management a réuni les acteurs de la presse afin de lever le voile sur ses actions d’accompagnement.

Du tic au tac! Après sa sortie au nom du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) au lendemain du discours du roi lors de la rentrée parlementaire, Mohamed El Kettani réagit, cette fois-ci sous sa casquette de PDG d’Attijariwafa bank (AWB), aux orientations royales concernant le financement des TMPE. A cet effet, le groupe a revu son dispositif de soutien et d’accompagnement. Il ambitionne de mettre en place un programme de développement visant à répondre «de manière novatrice et pragmatique» aux problématiques liées au financement et à l’accompagnement des entrepreneurs et porteurs de projets, y compris les opérateurs de l’informel. Cette initiative a été dévoilée par El Kettani à l’occasion d’un point-presse, auquel Economie Entreprises n’a pas été convié, en vue de mettre en lumière l’urgence de l’action en faveur des TPME ainsi que le rôle du secteur bancaire face à ce problème. Dans ce sens le top management a fait un focus sur son programme «Dar Al Moukawil» dédié au soutien des TMPE. En clair, c’est un concept qui met gratuitement à la disposition des TPME et porteurs de projets une plate-forme web et un réseau de centres physiques pour les accompagner. En plus de la plateforme électronique, neuf centres physiques ont été ouverts dans plusieurs villes. Ces centres, dont les services sont à destination des porteurs de projets, qu’ils soient clients ou pas d’Attijariwafa bank, assurent formations, coaching, conseil et accompagnement, et servent d’espaces de rencontres. Selon le groupe, les centres «Dar Al Moukawil» ont permis, en quelques mois seulement, l’accompagnement de 360 entreprises et la signature de plus de 130 conventions de partenariat dans plusieurs régions. De quoi apporter un nouveau souffle dans un contexte marqué par un faible accompagnement des petites structures.

Réinvention du modus operandi

Demeurant toujours fidèle à sa dynamique en faveur des TMPE, le groupe Attijari envisage ainsi de renforcer davantage sa présence. «L’appel de Sa Majesté le Roi a immédiatement été suivi par l’enclenchement d’un important process de réflexion en interne qui a mobilisé des centaines de collaborateurs, de tous bords, pour réinventer notre modèle et franchir des paliers supplémentaires pour mieux servir les populations concernées», explique le PDG d’AWB dans un article publié dans la presse. Ainsi à travers son plan «Ana Maak», le groupe souhaite renforcer et moderniser sa plate-forme de crédit et ce afin de massifier davantage le financement des TPME. Le plan prévoit également de nouvelles offres de financement, de bancarisation, de financiarisation et d’inclusion financière ainsi qu’un dispositif renforcé de conseil et d’accompagnement de ses structures. De plus, le groupe envisage de mettre en place une véritable stratégie de communication afin de faire connaître ce nouveau concept au grand public. Pour rappel, Attijariwafa bank a accordé plus de 150.000 crédits en 6 ans (les engagements actuels du Groupe portent sur 274 milliards de dirhams dont 18 milliards de dirhams pour les PME et 9 milliards de dirhams en faveur de 45.000 TPE).