fbpx

La parade d’Alsa

Confidentiel décembre 2019

La parade d’Alsa

La transaction avortée d’acquisition de 350 bus à Casablanca, qui devaient être achetés par l’ECI “Casa Al Baida”, serait dû au risque inhérent aux multiples procès judiciaires qui opposent M’dina Bus au Conseil de la Ville. La perte du procès aurait en effet ouvert la possibilité à une saisie du matériel roulant flambant neuf. C’est finalement les Espagnols qui vont passer toute la commande au lieu de la ville. Les services juridiques d’Alsa auraient imposé cette parade avant la signature du contrat de gestion délégué des transports.