fbpx

«La voiture reste une nécessité au Maroc»

Dossier novembre 2019

«La voiture reste une nécessité au Maroc»

Au Maroc comme dans le monde, les mutations sociales impactent le rapport aux voitures.
Eclairages avec Abderrahmane Sidqui, DG de Badeel, opérateur de LLD.

La société marocaine est une société qui associe la réussite sociale à l’acquisition d’un logement et d’une voiture. Ce postulat continue-t-il d’être une réalité ou assistons-nous à une mutation de la société?

Ce constat reste une réalité même si nous assistons à des mutations sociales et technologiques fortes qui participent à la transformation de la société et de la mobilité. La superficie des habitations se réduit, l’aménagement de nos intérieurs évolue, de nouvelles zones résidentielles et centres urbains se développent à la périphérie des villes, la technologie, autant celle de la motorisation des véhicules qu’embarquée, progresse et se transforme… Toutes ces évolutions font que même si le postulat de départ se maintient, il n’en est pas moins qu’il évolue aussi.
... Retrouve l'intégralité de l'article dans le Numéro #En_kiosque