A l’ère de la perte de confiance

Economie octobre 2019

A l’ère de la perte de confiance

Baisse des liquidités bancaires, retraits des dépôts, stagnation des crédits, les signaux alarmants se multiplient autour de la santé économique du Maroc. Rien qui puisse rétablir la confiance dans un climat particulièrement anxiogène.

«Sans doute le ministre des Finances vous a-t-il parlé du remboursement des arriérés de la TVA. Sur les 40 milliards programmés, 33 milliards ont été débloqués. Cette somme a été injectée dans l’économie nationale. Normalement, ça devait booster l’économie marocaine» c’est ainsi qu’a introduit Saad Eddine El Othmani son propos lors de la dernière université d’été de la CGEM tenue en septembre à Casablanca. Devant un parterre constitué de l’élite économique et politique du pays, le chef du gouvernement a certes cherché à travers cette déclaration les applaudissements de l’audience, mais il a mis -peut-être sans le savoir- le doigt sur une aberration de l’économie nationale de cette année 2019.
... Retrouve l'intégralité de l'article dans le Numéro #En_kiosque