450 milliards une barre franchie par les OPCVM

Economie octobre 2019

450 milliards une barre franchie par les OPCVM

Les encours d’actifs sous gestion sont en nette progression. Les résultats sont mitigés. Le silence paie-t-il? Retour sur ces performances.

Interrogez un proche ou un collaborateur sur le nom du gestionnaire en charge de l’épargne de votre entreprise ou si les fonds offerts sont les plus performants, il est fort probable que la réponse se résume à un long silence. C’est le même mutisme qui règne lorsque l’on interroge les professionnels du marché.

Les actifs sous gestion répartis entre 458 véhicules d’Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) recensés ont franchi le cap des 454 milliards de dirhams, à fin août 2019, soit une progression de près de 5% du volume transactionnel, en glissement annuel. Par ailleurs, la progression enregistrée depuis le début de l’année est loin d’avoir profité à l’ensemble des sociétés de gestion d’actifs agréés. Nous pouvons relever une nette amélioration de la situation de liquidité et des perspectives sur les marchés des taux et actions sans omettre l’accroissement des collectes. Parmi les 17 sociétés de gestion, les gestionnaires indépendants se sont démarqués, enregistrant plus de 48% de la collecte nette réalisée par toute la profession depuis le début de l’année, soit près de 10 milliards de dirhams. Cette évolution mitigée s’est même accompagnée d’une «performance» inédite de nombreux gestionnaires indépendants, dont Capital Trust Gestion (+73,04%) et IRG Asset Management (+17,02%).
... Retrouve l'intégralité de l'article dans le Numéro #En_kiosque