Le commercial, clé de voûte ?

Dossier juin 2019

Le commercial, clé de voûte ?

Concevoir un bon projet immobilier ne suffit pas, il faut aussi savoir communiquer là-dessus et le commercialiser. L’époque où la demande s’arrachait l’offre existante est révolue.

Euphorie oblige. Les biens immobiliers se vendaient comme de petits pains il y a encore quelques années. Selon Anass Berady, directeur associé d’Aby Finance, «dans les années de gloire de la promotion immobilière, les promoteurs arrivaient à vendre même sur plan, ils n’avaient pas besoin de fournir un effort commercial». Abondant dans le même sens, Kevin Gormand, co-fondateur et directeur de Mubawab, se remémore qu’«il y a 5 ans les biens se vendaient automatiquement. A l’époque un concierge ou encore le chef de chantier faisait office de commercial, et faisait les visites, pour beaucoup c’est encore le cas, sauf qu’aujourd’hui une telle démarche ne permet pas des écoulements tels que prévus dans les business plans présentés aux banques».
... Retrouve l'intégralité de l'article dans le Numéro #En_kiosque