Le RNI fait les yeux doux à l’élite financière

Confidentiel mai 2019

Le RNI fait les yeux doux à l’élite financière

Lamia Boutaleb, Secrétaire d’État chargée du Tourisme, a invité au nom de son parti une vingtaine de hauts cadres et patrons triés sur le volet pour un dîner dans sa résidence à Casablanca afin d’étendre l’influence du RNI. Cette fois-ci, ce sont les hauts cadres de la finance et banquiers qui étaient ciblés, et Boutaleb a fait appel au Directeur Général de sa banque d’affaires, Capital Trust, pour transmettre les invitations et informer les convives que le parti cherche à «recruter des membres pour son bureau politique». Durant cette rencontre présidée par Aziz Akhannouch, les différentes interventions ont porté essentiellement sur le bilan jugé chaotique des islamistes. De l’avis de plusieurs personnalités présentes lors de ce dîner, le «RNI n’a pas réussi à distinguer le contenu de son message de celui des autres partis».