Karim ZAZ, 15 mois de plus

Confidentiel avril 2019

Karim ZAZ, 15 mois de plus

Ce mois de mars, l’ancien Président de Inwi vient de terminer sa peine de 5 ans de prison après avoir été condamné pour constitution de bande criminelle, de détournement de trafic téléphonique international, de faux et usage de faux, de blanchiment d’argent et d’abus de confiance. Sauf qu’à une semaine de sa sortie, l’ingénieur télécoms a été à nouveau contraint par corps pour une amende de 470 millions de Dirhams par l’Office des Changes. Il devra donc purger 15 mois supplémentaire à la prison de Oukacha à Casablanca.