Tout roule pour l’écosystème automobile

Décryptage mars 2019

Tout roule pour l’écosystème automobile

Le succès semble sourire au secteur de l’industrie automobile au Maroc. C’est en tout cas l’impression qui se dégage à la lecture des chiffres présentés par le ministre du Commerce et de l’Industrie lors des «Automotive Meetings Tangier», organisés en ce début du mois dans la ville du Détroit. Pourtant, de l’aveu même de Moulay Hafid Elalamy, cette réussite n’est pas synonyme de victoire. Il y a encore pas mal de filières à développer comme celle du cuir, que le Maroc importe toujours, ou des pneus. Il s’agit donc de se réinventer tout le temps pour éviter de se voir dépasser.