Qui pour remplacer M’dina Bus?

Décryptage mars 2019

Qui pour remplacer M’dina Bus?

Cette fois, le divorce est acté. Le Conseil de l’établissement de coopération intercommunale (ECI) a tranché en décidant de ne pas reconduire le contrat liant la ville de Casablanca au délégataire de transport urbain M’dina Bus. Le maire de la métropole n’avait d’ailleurs pas mâché ses mots en accusant la société de mettre en danger les citoyens, suite notamment aux deux incendies de bus enregistrés en l’espace d’une semaine. Un nouveau prestataire devra donc prendre les commandes en novembre 2019 et on parle déjà de trois candidats sérieux. Il s’agit de l’espagnol Alsa, de la RATP et de son compatriote français Transdev. En attendant, le dossier M’dina Bus contre le Conseil de la ville est devant la justice.