Cosumar, risque sur l’usine saoudienne

Confidentiel mars 2019

Cosumar, risque sur l’usine saoudienne

L’unité de raffinage de Yanbu initiée par Cosumar en Arabie Saoudite (350 MDH) entre en activité dans un contexte très difficile. D’une capacité de 840.000 tonnes, l’usine fait face à un marché aux marges très faibles (65 dollars/tonne) sans compter les coûts adjacents à l’ensachage et au fret. Ce ne sont pas tant les surcapacités liées aux changements des modes de consommation que le lien avec les nouvelles capacités industrielles indiennes plus compétitives qui posent problème. 11 millions de tonnes de sucre indien sont exportées par an. En conséquence, la plus grande raffinerie du Golfe située à Dubaï est à l’arrêt depuis plus de 6 mois tout comme la plus ancienne unité au Bahreïn, à l’arrêt depuis plus d’un an.