fbpx

Touche pas à ma SNI

Décryptage juillet 2016

Touche pas à ma SNI

Adil Douiri a sorti ses griffes et affûté ses meilleurs arguments pour venir à la rescousse de la SNI. Accusée -à tort d’ailleurs- par le documentaire de France3 d’accaparer 6% du PIB, la holding royale avait besoin d’un justicier pour expliquer qu’elle ne représente que 1,5% du PIB national. Ce rôle fut endossé par Adil Douiri, ex-ministre du Tourisme. Sous sa cape de président de l’alliance des économistes istiqlaliens, il a tenu à remettre les pendules à l’heure dans une chronique sur L’Economiste. Cet as de la finance, fondateur du groupe bancaire CFG et ex-membre du G14, met en exergue le côté citoyen de la SNI en rappelant que «36% de son capital est la propriété de petits épargnants marocains». Que Douiri se rassure, son message est bien passé!